Spécialiste des plates-formes analytiques de données, Teradata met aujourd’hui ses compétences en matière de gestion des Big data au service des industries pharmaceutiques, des secteurs de la chimie et de l’agro-alimentaire …et naturellement des sociétés biotechs auxquelles elle peut apporter une puissance de feu. Exemples à l’appui…

Mieux que de longues explications théoriques, les applications concrètes sont les plus démonstratives. Du modèle prédictif de risques d’épidémies pour les gouvernements à la simulation d’essais pour les laboratoires en passant par l’éradication de maladies des plantes en agriculture ou encore le stockage de l’intégralité de séquences génomiques …les Big data sont là !

« L’ensemble des moyens sont désormais mis à disposition de l’écosystème de santé, et les solutions techniques comme les modèles de données et les fonctions analytiques s’adressent à tous les industriels de santé » a annoncé Peter Grolimund, consultant sénior en charge de l’industrie pharmaceutique chez Teradata, à l’occasion du lancement à Lyon le 19 juin dernier (en amont du lancement au niveau national le 22 juin) d’une nouvelle solution de traitement analytique à l’intention des acteurs de soins de santé. « Nous proposons des applications clés en main pré-définies tant pour l’analyse de protocoles que pour des études comparatives entre patients » explique t-il.

Un modèle prédictif pour la Dengue en Malaysie

Ylana Chalem, Directeur Associé Inferential, Analyste et expert en statistiques dans le secteur de la santé - Copyright © Nathaly Mermet

Ylana Chalem, Directeur Associé Inferential, Analyste et expert en statistiques dans le secteur de la santé – Copyright © Nathaly Mermet

A la demande du gouvernement malais, pour lequel la Dengue hémorragique est un véritable fléau, Teradata a mis au point un modèle prédictif – valide à 85% – capable d’indiquer un index de risque à l’échelle du quartier donnant une prévision à un mois, et par conséquent permettant de prévoir la mise à disposition du vaccin contre la Dengue au bon endroit et au bon moment.  « L’analyse avancée est basée sur le  décloisonnement des données et des méthodes analytiques permettant de prédire l’occurrence d’évènements en tenant compte d’un nombre important de paramètres » explique Ylana Chalem, analyste et expert en statistiques dans le secteur de la santé, directeur associé chez Inferential.

Ainsi sont intégrées les données en provenance de l’outil d’analyse Google Trends –fourni par Google avec une typologie de mots clés-, de Wikipédia ainsi que les données météo (dont le sens et la force du vent), la typologie d’habitat (bambous, terre battue…), l’altitude, les données démographiques et même les twitts. « Le modèle développé en 2 mois avec Teradata a remporté le premier prix du Malaysian Big app challenge décerné par le gouvernement malais » se réjouit Y. Chalem, indiquant que le modèle était également testé au Brésil et ouvrait de nombreuses perspectives puisque déclinable à d’autres maladies comme la malaria. [Lire aussi : le LabEx ECOFECT, à l’interface de l’infectiologie et de l’environnement]

Des applications en agriculture

Patrice Bouëxel, Account directeur, Secteur Santé - Copyright © Nathaly Mermet

Patrice Bouëxel, Account directeur, Secteur Santé – Copyright © Nathaly Mermet

C’est avec des universités espagnoles que Teradata a développé des modèles adaptés aux maladies des plantes, principalement transportées par les spores. « Par exemple le fermier peut prendre une photo de feuille malade qu’il nous envoie, puis à partir de l’analyse d’image nous identifions le type de maladie » explique Patrice Bouëxel, directeur de compte chez Teradata. « Après corrélation avec d’autres données nous lui envoyons en retour les indications pour un épandage efficace au bon moment », indique t-il, soulignant l’efficacité de ce service novateur.

 

Un rôle clé dans la santé de demain ?

Les enjeux du développement de l’analyse de données dans l’industrie pharmaceutique sont immenses, qu’il s’agisse d’exploiter et valoriser des données de santé gisantes pour contribuer à la prévention des risques et des épidémies ou à amélioration la santé publique à travers une approche de médecine personnalisée (adaptation des traitements, surveillance des effets secondaires d’un médicament, suivi des résultats…). « De nombreuses approches liées à l’analyse des données vont faire évoluer la médecine, les métiers et les entreprises dans le monde médical » affirme le Dr Peter Grolimund. « Dans le contexte des essais cliniques il s’agit de minimiser le nombre de patients à inclure, à la fois pour des raisons éthiques et pour réduire les coûts …la simulation et les données analytiques trouvent donc toute leur place » argumente t-il. Parmi les clients biotech. et pharma que compte déjà Teradata : Sanofi (dont font partie Genzyme et Mérial), Roche, Amgen, Pfizer, Genenech, ainsi que des hôpitaux telle la clinique Mayo aux Etats-Unis.

En savoir + : www.teradata.com

Nathaly Mermet

Photo à la Une : Dr.Peter Grolimund, Senior Industry Consultant Life Sciences chez Teradata

 

Big data in Biotech. with Teradata

A specialist in data analytics platforms, Teradata today makes their Big data management skills available to the pharmaceutical, chemical and agro-food industries… and of course, to biotech companies that can benefit from Teradata’s firepower. Here are a few instances relating to this topic…

Real-world applications are far more explicit than time-consuming theoretical explanations. Predictive epidemic risk models for governments, simulated test programs for pharmaceuticals, eradication of plant diseases in agriculture, and even end-to-end storage of genomic sequences: today, Big data is everywhere!

Dr.Peter Grolimund, Senior Industry Consultant Life Sciences chez Teradata - Copyright © Nathaly Mermet

Dr.Peter Grolimund, Senior Industry Consultant Life Sciences chez Teradata – Copyright © Nathaly Mermet

 

« All resources are made available to the Life science ecosystem, where professionals can now leverage technical solutions such as data models and analytics » said Peter Grolimund, Senior Consultant for the pharmaceutical industry at Teradata, during a kick-off session held in Lyon on June 19 (ahead of the national launch on June 22 of a new analytics solution designed for the healthcare industry). « We offer preconfigured turnkey solutions for protocol analysis, and for benchmark studies across patients as well »  he explained.

A predictive model for Dengue in Malaysia

Ylana Chalem, Directeur Associé Inferential, Analyste et expert en statistiques dans le secteur de la santé - Copyright © Nathaly Mermet

Ylana Chalem, Directeur Associé Inferential, Analyste et expert en statistiques dans le secteur de la santé – Copyright © Nathaly Mermet

At the request of the Malaysian Government, which, for long, has considered dengue hemorrhagic fever as a real scourge, Teradata has developed a predictive model – valid at 85% – that provides a risk index assessed on a neighbourhood scale, and for a one-month forward period, thereby making it possible to have the vaccine against Dengue available at the right place and at the right time. «Advanced analytics is based on a single-window approach to data and on analytic processes that help predict certain events based on multiple criteria» explains Ylana Chalem, an Analyst and Data Scientist for the healthcare industry, and a Partner at Inferential. Different data profiles can be integrated with the model: data provided by the Google Trends analysis tool (supplied by Google based on different keywords) or by Wikipedia, as well as weather data (including wind direction and power), house characteristics (bamboo, dirt floors…), altitude information and demographics, and even twitts. « The model designed in less than 2 months with Teradata won the first prize in the Malaysian Big App Challenge awarded by the Malaysian Government» says Y. Chalem, pointing out that the model was also tested in Brazil and that it opens up to many opportunities, as it can be applied for other diseases such as malaria. [Read more :  ECOFECT LabEx ECOFECT]

Applications in agriculture

Patrice Bouëxel, Account directeur, Secteur Santé - Copyright © Nathaly Mermet

Patrice Bouëxel, Account directeur, Secteur Santé – Copyright © Nathaly Mermet

In partnership with Spanish universities, Teradata has designed models specific to plant diseases that are primarily borne and spread by spores. « For example, a farmer can take a picture of an ailing leaf and send it to us. We will identify the disease through image analysis », explains Patrice Bouëxel, Account Director, Teradata. « Using data correlation, we can come back to him with suggestions and advice for an effective and timely remedial spreading », he says, stressing upon the efficiency of this innovative service.

 

A key role in tomorrow’s healthcare?

The stakes of data analytics in the pharmaceutical industry are huge, such as generating value from existing health data for risk and prevention of epidemics, or improving public health through a personalized medical approach (specific treatments, monitoring of drug side effects, tracking of results…) « Many data analytics approaches will contribute to the evolution of medicine, work patterns, and healthcare organizations”, explains Dr. Peter Grolimund. “For example, in clinical trials, the number of patients to be included will be reduced, for ethical reasons and to reduce costs. Data simulation and analytics are therefore relevant.” Several biotech and pharma customers already use Teradata: Sanofi (including Genzyme and Merial), Roche, Amgen, Pfizer, Genenech, as well as hospitals as the Mayo Clinic in the United States.

 

Learn + :  www. Teradata.com  

Nathaly Mermet