Que recouvre le terme « biotechnologies », qui a désormais une réalité dans tous les domaines du vivant ? Le spectre des biotechnologies s’étend en effet à travers le domaine médical (Biotech.rouges), environnemental (Biotech. jaunes), agro-végétal (Biotech. vertes), marin (Biotech. bleues), industriel(Biotech. blanches) ou encore de la biosécurité face aux biorisques (Biotech. noires).
Leur point commun? L’ingénierie du vivant à travers les technologies …les BIOtechnologies! Qui englobe aussi désormais dans le domaine de la santé (Biotech. rouges) les technologies médicales, ou « Medtechs ».

Le règne vivant, animal et végétal, a su trouver des solutions efficaces pour faire face à des situations extrêmement variées de stress adaptatif.
Ainsi les cellules s’adaptent pour produire des protéines dotées de fonctions chimiques précises et pérennes grâce à une ingénierie extrêmement complexe fondée sur la reproduction à l’identique (ADN), la synthèse de messagers via la transcription (ARN) puis la synthèse de molécules via la traduction (protéines).
Les algues et les plantes terrestres utilisent l’énergie solaire pour fabriquer leur propres matériaux et leur énergie chimique.

Des bactéries jusqu’aux animaux supérieurs, les mécanismes biologiques ont été étudiés avec des progrès fulgurants liés au séquençage de l’ADN et sur la découverte de techniques de manipulation de ce même ADN. Les techniques de séquençage sont connues depuis les années 1970 (méthode de Sanger, méthode de Maxam-Gibert) mais elles ont fait un bond avec le méthode globale (Shotgun) popularisée par Craig-Venter pour le séquençage du génome humain en 2000 et l’avènement des grands automates dans les années 1990. En parallèle, des techniques de manipulation, notamment d’amplification, ont permis de reconnaître les unités génétiques et de donner prise à une ingénierie du vivant avec des OGM ou simplement des techniques améliorant les rendements de productions agricoles, transformant par exemple, les champs de coton classiques en champs de production de coton luttant contre les odeurs.